Faire connaissancePortraitEt plus !

Brève histoire

photo1Jacques Demeurs nait à Lauzerte dans le Quercy.
À 17 ans, il prend ses premiers cours de solfège et d’accordéon à Castelsarrasin chez Claude Bernardini. Il s’y rend à bicyclette (plus de 70 kilomètres aller-retour), l’accordéon que lui a offert son cousin Michel sur le porte-bagages !
À 18 ans, il fait son premier bal à l’occasion d’une fête votive dans la vallée de la Séoune.
photo2

Appelé sous les drapeaux, il fait ses classes dans la Moselle, puis part pour l’Algérie. Il prend des cours d’harmonie par correspondance ; son accordéon ne le quitte pas.
En rentrant de l’armée, il s’installe à Toulouse et décide de faire de la musique son métier.
Il se présente aux concours régionaux d’accordéon et remporte notamment la coupe APH degré Supérieur à Toulouse (président du jury : René Joly) puis une médaille d’argent en Excellence au concours UNAF de Tarbes (président du jury : André Astier).
Il forme un orchestre de bal qui porte son nom et s’initie au bandonéon.

Dans les années 1970, il fonde le Quartet Accordéon de Toulouse et participe à de nombreux concerts classiques, sans pour autant délaisser l’activité du bal. Il devient membre de la SACEM après avoir présenté avec succès les examens d’entrée de compositeur puis d’arrangeur.
Perfectionniste, Jacques manifeste son goût en exécutant les compositions de Marcel Azzola, Joss Baselli ou André Astier dont il est un fervent admirateur et pendant plusieurs années enseigne l’accordéon à l’école municipale de musique de Tournefeuille.

Accordéoniste – Chef d’orchestre

photo3Qui n’a pas dansé avec l’Orchestre Jacques Demeurs ? À la tête de sa formation qui a compté jusqu’à 9 éléments, il anime de nombreux bals, de grands galas dansants, des émissions radio diffusées dans l’Hexagone, la Belgique et la Suisse, des émissions télé, des concerts classiques, enregistre des Cds…

Dans ses activités il est épaulé par ses fils diplômés du Conservatoire de Toulouse : Jean-Luc, saxophone/flûte et Alain, piano/trombone.

photo4Son talent reconnu, il eut le privilège de jouer à la Halle aux Grains de Toulouse avec l’Orchestre National du Capitole (Suite n°2 de Tchaïkovski) et de se produire sur scène pour la cérémonie d’inauguration de la classe d’accordéon du Conservatoire National de Région de Toulouse. Missionné par le Ministère de la Culture, il anima la Maison France à la Grande Foire Internationale de Madrid avec les danseuses du Crazy Horse. Il fit partie de l’escorte française qui livra en musique (avec ses amis Jacques Vlécken et Tony Sabatini) le premier Airbus A340 à l’Allemagne.
Edouard Duleu lui a confié l’arrangement ainsi que l’enregistrement de ses dernières compositions dont le générique de l’émission Accordéon mon ami, diffusée sur Sud Radio.

Michel Pruvot crée les Mousquetaires de l’accordéon dont Jacques fait partie.
Il a également écrit avec Eric Bouvelle et Maurice Larcange.


Projets d'avenir

photo5Depuis 2002, membre-fondateur du Quatuor Toulouse Accordéon, Jacques fait des concerts avec ses amis Guy Katz, André Zaraté et Jacques Guilhamat. Ils sont tous musiciens confirmés et passionnés, forts d’une grande expérience professionnelle : musette, classique, jazz. 
L’ensemble conçu comme un quatuor à cordes exploite toutes les facettes de l’accordéon.

Les projets de Jacques – à l’image de sa carrière – toujours progresser dans la maîtrise de son instrument, faire partager sa passion, aller à la rencontre des mélomanes et des danseurs.

jacques

Extraits du prochain CDDiscographie À paraitre

  1. Aussonne En Fête
  2. Fleur De Mai
  3. Diamantino
  4. Java

À visualiserPartitionsOu à télécharger

Contact